Publicité
Publicité
leading story

Pas de mandat d'arrêt pour la petite baleine

Les Etats-Unis n’ont pas encore émis de mandat d’arrêt contre Julien Grout, ex-trader de JPMorgan Chase, a indiqué son avocat mardi. Grout était le subordonné de Bruno Iksil, surnommé la "baleine de Londres" à cause des montants élevés qu’il avait misés dans des dérivés de crédit européens, provoquant des pertes de plus de six milliards de dollars l’an dernier chez JPMorgan Chase. Certains médias avaient affirmé mardi que Grout faisait déjà l’objet d’un mandat d’arrêt émis par la Justice américaine.