Publicité
Publicité

Pas de prison pour le flash trader Navinder Singh Sarao

Il risquait de nombreuses années de prison aux états-Unis pour avoir manipulé le marché et causé le "flash crash" du 6 mai 2010.