Publicité
Publicité

Rabobank.be ou la fin de l'ère de la collecte des dépôts

Rabobank.be doit fermer boutique, faute de repreneur. Les taux d'intérêt au plancher ont eu raison de sa rentabilité. Plus de cinquante emplois sont menacés.