Records à tous les étages de la Bourse de New York

Rassurés par les progrès enregistrés dans les discussions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, les marchés américains ont démarré la séance tambour battant, atteignant rapidement des territoires encore inexplorés. Pour le Dow Jones, la performance était d'autant plus remarquable que l’action McDonald's (-2,73%), un poids lourd de la cote, a fait les frais du licenciement du patron de la chaîne de restauration rapide (lire en page 21). Le Dow Jones a ainsi battu dès l'ouverture son record du 16 juillet pour atteindre 27 517,58 points pour au final terminer sur un gain de 0,42% à 27.462,11 points. Le Nasdaq (+0,56%) et le S&P 500 (+0,38%) ont poussé un peu plus loin leurs records signés vendredi après les chiffres meilleurs qu’attendu de l’emploi US.