leading story

Selon la BRI, le marché a surréagi aux propos de Ben Bernanke

Les marchés ont réagi de manière exagérée à l’intention affichée par la Réserve fédérale américaine de réduire ses achats de titres sur les marchés, mais la volatilité est inévitable et ne doit pas dissuader les autres banques centrales de faire de même lorsque le moment sera venu, a déclaré le directeur général de la Banque des règlements internationaux (BRI), Jaime Caruana (photo). "Pour parler franchement, je crois que la communication de Bernanke a été très bien menée. Il a vraiment essayé de faire comprendre les projets de la Fed et je crois que c’est la bonne approche. J’ai été un peu surpris par la volatilité. À titre personnel, je crois que le marché a surréagi", a-t-il dit.