leading story

Subprimes: amende de 77 millions pour S&P

Le régulateur boursier américain, la SEC, interdit à l’agence de notation américaine Standard & Poor’s (S & P) d’évaluer pendant un an les titres de dette émis dans le créneau lucratif de l’immobilier commercial aux Etats-Unis. Cette sanction inédite est la première jamais infligée par la SEC contre une agence de notation. Elle fait partie d’un accord global comprenant une pénalité de 77 millions de dollars contre S & P pour avoir été trop complaisante dans son évaluation d’obligations adossées à des prêts hypothécaires.