leading story

Taux négatifs pour la dette d'entreprises

Le nombre de titres de dette émis par de grosses entreprises européennes se traitant à un rendement négatif augmente, suivant ainsi une évolution similaire à celle des obligations souveraines alors que la Banque centrale européenne (BCE) s’apprête vraisemblablement à pousser plus loin en territoire négatif son taux de dépôts. Cette perspective incite les banques à orienter leurs réserves excessives vers les obligations d’entreprises plutôt que de les déposer à la BCE, estime Richard Briggs, chargé de la stratégie taux chez CreditSights.