leading story

Taux: vers six mois de marchés nerveux

La perspective de voir la Fed réduire ses achats d’obligations gouvernementales fait fuir les acheteurs de ces titres. Résultat: le cours des Treasuries à dix ans, référence du marché obligataire américain, a perdu 1,50% mercredi et perdait encore 0,20% jeudi soir. En Europe, le Bund allemand à dix ans, référence en Europe, reculait de 0,90% jeudi vers 16h30.

L’Olo (obligation linéaire) belge à dix ans se tassait de 1,40% (lire page 25). "Il existe une corrélation entre les obligations américaines et européennes", explique Alexandre De Groote (Petercam Institutional Bonds). "En temps normal, cette corrélation est de l’ordre de 65%. Actuellement, elle tend à être plus élevée car les investisseurs craignent un éventuel krach mais ça n’a pas de sens. Certes, les taux historiquement bas sont derrière nous et on est à présent dans une phase ascendante. Mais à quel rythme les taux vont-ils remonter? C’est l’inconnue." Alexandre De Groote s’attend à 6 mois de marchés très nerveux. Ph.G.