Publicité
Publicité
epinglé

Un robot trompe les scientifiques

Pour la première fois depuis 1950, un robot a réussi à tromper des scientifiques en discutant simplement avec eux. Ce test a été mis au point par le mathématicien Alan Turing, il y a 64 ans, dans le but de déterminer si les machines étaient capables de penser par elles-mêmes. Selon lui, si un robot est capable de duper un panel de scientifiques, alors, il est capable de penser. Eugene Gootsman, créé pour penser comme un adolescent de 13 ans, a réussi à convaincre 33% des juges pendant cinq minutes qu’il était bien un être humain. Le test de Turing avait fixé la barre de réussiste à 30%. Jusqu’ à présent, aucun robot ne l’avait franchie.