leading story

Une nouvelle présidente appelée à la tête du tribunal de commerce néerlandophone

Dans le courant du mois d’avril 2014, six juges du tribunal de commerce néerlandophone de Bruxelles ont informé le Conseil supérieur de la justice (CSJ) de "problèmes sérieux concernant la politique du président de leur tribunal et la manière dont celui-ci exerce ses fonctions", peut-on lire en préambule d’un rapport publié en février par la CSJ à la suite d’un audit effectué sur le fonctionnement dudit tribunal. "De son côté, le président estime que les six juges ne font guère preuve d’une attitude positive et constructive dans le cadre de la mise en œuvre de sa politique. En outre, un conflit important oppose le président à un vice-président", dit encore le CSJ. Ce dernier, poussé par les plaintes en question, a décidé d’auditer le tribunal de commerce néerlandophone. Avant même que les conclusions de ce rapport ne soient publiées, le président en question, Winnie Neirinck, par un arrêté royal entrant en vigueur le 1er mars 2015, présentait sa démission. Gaby Van den Bossche (photo), une ancienne présidente du tribunal du travail, vient de prêter serment pour remplacer Madame Neirinck. Il y aura du pain sur la planche.