Publicité
Publicité
leading story

Wall Street soutenue par une Fed "patiente"

La Bourse US a clôturé en hausse mercredi, bien aidée par le ton accommodant de la Réserve fédérale qui a décidé de ne pas augmenter les taux d’intérêt. Le Dow a pris 1,77% à 25.014,86 points. Le Nasdaq a gagné 2,20% à 7.183,08 points. Le S&P 500 a engrangé 1,50% à 2.679,54 points. Le patron de l’institution a estimé que les risques plaidant en faveur d’une hausse des taux d’intérêt avaient "faibli". Jerome Powell a également noté que "lemieuxpoursoutenirléconomieestdenousmontrerpatientsdanslévaluationdesperspectivesavantdajusterdavantagenotrepolitique" monétaire. Voilà le langage que les courtiers espéraient et qu’ils n’avaient pas obtenu lors de la précédente réunion de l’institution le 19 décembre. Le dollar a nettement reculé face à l’euro après ces annonces, à 1,1483 dollar pour un euro contre 1,1416 dollar juste avant. Avant les annonces de la Fed, les indices étaient déjà soutenus par les fortes progressions d’Apple (+ 6,83%) et Boeing (+ 6,29%) après leurs résultats trimestriels bien accueillis. Facebook (+ 4,32%), Tesla (+ 3,80%) et Microsoft (+ 3,34%) publiaient leurs résultats après la clôture.