leading story

SUCCESSION Permettre à un ami d’hériter au taux "famille"?

Le ministre bruxellois du Budget, Guy Vanhengel (Open Vld) a encore été un pas plus loin en suggérant dans De Morgen, qu’une personne non-membre de la famille puisse hériter au tarif "famille", c’est-à-dire aux taux les plus favorables. Un voisin, un ami ou compagnon de longue date… Voilà qui devrait faire plaisir aux personnes seules. "Souvent elles ne comprennent pas qu’elles ne soient pas autorisées à faire un testament au profit de ceux qui leurs sont chers, à tarif réduit, comme peuvent le faire des personnes qui ont des enfants et/ou un conjoint. Ou qu’une ASBL puisse jouir d’un taux nettement plus avantageux que leur nièce chérie", met en contexte le Professeur Hélène Casman.