leading story

11 Bernard Wesphael comparaîtra libre

Le parlementaire wallon Bernard Wesphael a été inculpé le 31 octobre 2013, soupçonné d’avoir tué son épouse Véronique Pirotton, retrouvée morte dans leur chambre d’hôtel à Ostende. De mois en mois, sa détention préventive avait été prolongée, pendant que l’enquête se poursuivait, y compris auprès de témoins de moralité dans la classe politique. Bernard Wesphael, qui n’a cessé de clamer son innocence, supportait de plus en plus mal la prison. Ses avocats ont obtenu sa libération sous conditions le 26 août.