leading story

À Barcelone, un soufflé vite retombé

L’euphorie que les indépendantistes catalans affichaient vendredi s’est muée en un climat d’attentisme, alors qu’une période de transition s’est ouverte en attendant de nouvelles élections, auxquelles les sécessionnistes ont convenu de participer. Après une déclaration d’indépendance prise à une courte majorité, et alors qu’aucun État n’a reconnu l’indépendance de la Catalogne, la décision de Madrid de destituer les membres du gouvernement régional tout en convoquant des élections dès le 21 décembre a donné lieu à une réaction hésitante de l’exécutif catalan.