Champagne brut ou plus sucré, le choix des Belges se singularise

Avec une (très) légère croissance – de 0,2% en volume et 1,9% en valeur – les importations de Champagne dans notre pays se stabilisent, en tout cas celles "officielles" des déclarations de la douane. Les champagnes non dosés ("brut nature") et très peu dosés en sucre ("extra brut") ont la cote.