Publicité
Publicité
leading story

Commission UE/Dyson: 1-0

Le tribunal de l’Union européenne a reconnu la validité des arguments du fabricant britannique d’aspirateurs sans sac Dyson dans la bataille sur l’étiquetage énergétique, qu’il estimait défavorable à ses produits, annulant le règlement européen concerné. Dyson estimait que l’étiquetage énergétique imposé par l’UE ne prenait pas en compte les conditions réelles d’utilisation des produits. L’étiquetage, de A à G, reflète le niveau de consommation d’énergie d’un appareil. Or les tests pour calculer la note des aspirateurs étaient effectués sur des appareils dont le sac était vide, ce qui selon Dyson faussait les résultats de performance car les tests ignoraient de possibles pertes d’aspiration. "Le tribunal accueille l’argumentation de Dyson et annule le règlement sur l’étiquetage énergétique des aspirateurs", explique-t-il. Selon la Justice européenne, "la Commission avait l’obligation (...) de retenir une méthode de calcul (...) aussi proches que possible des conditions réelles d’utilisation. Cela implique que le réservoir de l’aspirateur soit rempli à un certain niveau". La Commission a deux mois pour faire appel de la décision.