epinglé

Corée/USA: le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires malmené

Signé en 1968 et entré en vigueur en 1970, le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) visait à empêcher toute escalade nucléaire aux conséquences potentiellement cataclysmiques. En vertu de ce texte, les cinq pays dotés de l’arme nucléaire en 1967 (Etats-Unis, Chine, Russie, France et Royaume-Uni) s’engageaient à n’aider aucun autre pays à en acquérir ou à en fabriquer. Les pays ne disposant pas de l’arme nucléaire devaient, eux, s’engager à ne pas se nucléariser militairement. En contrepartie, ils pouvaient poursuivre ou lancer des programmes nucléaires civils, à condition de se placer sous le contrôle de l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA), une agence onusienne.