Publicité
Publicité
leading story

Davantage de médias au détriment de la vie sociale

Les Belges consacrent, aussi bien la semaine que le week-end, 45 % de leur temps d’éveil (6h-22h) à consommer des médias, parfois en concomitance avec d’autres activités, ressort-il de l’étude Life Observer présentée jeudi par IP Belgium, la régie publicitaire de RTL. Réalisée 20 ans après la dernière étude de ce type, l’étude démontre que les citoyens prennent moins le temps de rendre visite à des proches ou des amis (25% en 1998 contre 12% en 2018) et sortent moins pour boire un verre (12,7% en 1998 contre 2,5% en 2018). À l’inverse, ils ont davantage recours au SMS, chat ou appels (23,6% en 2018 contre 17,9% en 1998) et 42,3% d’entre eux passent par les réseaux sociaux. De manière générale, la télévision (28% de la consommation média totale) et la radio (28%) restent les médias de prédilection auprès des 18-64 ans, devant internet (16%), les réseaux sociaux (6,7%), la lecture (6%), le "on demand" (4,7%) ou encore la musique en streaming (4,6%).