leading story

Des centrales nucléaires plus flexibles

Une petite révolution se prépare dans le parc électrique belge: Electrabel veut faire varier la production de ses réacteurs nucléaires en fonction des besoins. Jusqu’ici, les réacteurs nucléaires belges sont beaucoup moins flexibles que ceux des pays voisins — parce qu’ils n’ont pas été conçus pour cela, avait toujours affirmé l’exploitant belge. Electrabel pratique une certaine modulation de ses centrales, mais très limitée, qui permet de réduire la puissance de chaque réacteur de 20 à 30%, 3 à 5 fois par an. Mais désormais, l’exploitant veut passer à la vitesse supérieure, et va demander à l’autorité nucléaire la permission de réduire cette puissance jusqu’à 50%, 30 fois par an. Une décision manifestement liée au développement des renouvelables, qui conduisent parfois à des prix négatifs de l’électricité. Lire la suite à la section "Entreprises".