leading story

Des militaires américains expédient par erreur un bacille mortel à un laboratoire

Un laboratoire militaire américain a expédié par erreur un bacille mortel actif (anthrax) à au moins un laboratoire privé dans le Maryland, a indiqué un responsable américain en précisant qu’il n’y avait pas de risque pour la santé publique.