Publicité
Publicité

Des rassemblements de masse possibles à partir du 18 mai

On savait déjà que les festivals d'été passeraient à la trappe, entraînant au passage un manque à gagner d'un milliard d'euros pour le secteur. Très attendues étaient les décisions sur le sort des autres grands rassemblements de masse (sport, parcs d'attraction...), la culture (musées…) et les activités de loisirs (vacances...).