leading story

En 10 ans, l'emploi dans les banques a reculé de quelque 10.000 postes

L’annonce de KBC rappelle quelques décisions similaires prises par ses principales concurrentes. À l’automne 2016, ING Belgique annonçait supprimer 3.150 équivalents temps plein d’ici 2020-2021. BNP Paribas Fortis a quant à elle annoncé en mars la suppression de 2.600 à 2.800 emplois d’ici 2021, sur 13.000. Deutsche Bank qui emploie près de 700 travailleurs en Belgique avait également annoncé en début d’année le départ de 24 personnes.