leading story

En matière de recyclage, le Belge à des électros dans le ventre

La Belgique reste un des bons élèves européens en matière de recyclage. En 2016, l’ASBL Recupel a collecté plus de 119.000 tonnes de déchets électriques et électroniques, soit près de 8.000 tonnes de plus qu’en 2015. Ce tonnage équivaut à 41 % des produits mis sur le marché. C’est mieux qu’en 2015 mais cela reste insuffisant au regard des objectifs européens, qui visaient un taux de recyclage de 45 % fin 2016 et ambitionnent les 65 % pour la fin 2019. Pour cela, un des enjeux sera d’avoir une meilleure vue sur la gestion des déchets. "Une grosse quantité de déchets quitte la Belgique pour être recyclée ailleurs", souligne Bruno Fierens, porte-parole de Recupel. Par habitant, le Belge a confié l’an dernier 10,2 kilos d’électros à Recupel. Notre pays fait partie des bons élèves européens: seules la Norvège (22 kilos) et la Suisse (16 kilos) font mieux. Comme attendu, la récupération des TV et écrans d’ordinateurs à tube cathodique continue de baisser (-9,2%). La collecte de "gros blanc" (frigos, machines à laver) et – surtout – les lampes et le petit électro poursuivent par contre leur progression.