leading story

Entreprises cotées Situation figée chez bpost

Chez Proximus, cinq mandats des sept administrateurs désignés par l’État arriveront prochainement à échéance. De quoi redistribuer les cartes au board, qui, en y ajoutant les indépendants, compte quelque quatorze membres? À voir. En tout cas, le conseil enjoindra l’État actionnaire à proposer des candidats à partir de septembre. Quid si les affaires courantes n’ont pas laissé place à un gouvernement de plein exercice? Cela n’aura pas d’influence, dit-on dans les rangs de l’opérateur.