Face à la crise, le Belge se tourne vers les voitures d'occasion

Pour faire le gros dos face à la crise, le Belge semble préférer le véhicule d'occasion au véhicule neuf.