leading story

Fin d’une saga kafkaïenne pour la Bibliothèque nationale d’Israël

À sa mort en 1924, l’écrivain juif tchèque Franz Kafka avait demandé à son ami Max Brod qu’il détruise toute sa correspondance et ses écrits. Brod, incapable de satisfaire à la dernière volonté de son ami, prit sur lui de conserver les documents écrits de la main d’un des auteurs les plus reconnus du XXe siècle.