Gérald Darmanin, en première ligne contre le salafisme

Depuis la décapitation d'un professeur, le ministre de l'Intérieur veut incarner la riposte ferme et rapide du gouvernement français face au terrorisme. Au risque que les paroles ne soient pas suivies d'actes.