leading story

Hiroshima est aussi un lieu de "remords"

Une jeune femme et un enfant lâchent une lanterne sur la rivière Motoyasu devant le dôme de la Bombe atomique pour commémorer les victimes de l’attaque sur Hiroshima, le 6 août 1945. Présent sur place, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a levé un peu le voile sur son discours du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, attendu le 15 août, date de la capitulation militaire du Japon, indiquant qu’il y exprimerait des "remords" pour le passé militariste de son pays.