leading story

Hominidés primitifs et hommes modernes se sont peut-être croisés

Le paléontologue Lee Berger a annoncé mardi avoir exhumé une autre collection de fossiles de l’espèce "Homo naledi", dans une caverne toute proche de celle de sa première découverte en Afrique du Sud. Selon lui, des hominidés primitifs ont peut-être cohabité dans le sud de l’Afrique avec les premiers hommes modernes, un scénario qui pose de nouvelles questions sur l’évolution de l’espèce humaine. La datation de fossiles exhumés en 2013 d’une grotte du site de Maropeng, près de Johannesburg, suggère selon lui que ces cousins très éloignés y ont vécu il y a 200.000 à 300.000 ans, en même temps que les premiers Homo sapiens. Ces ancêtres sont des Homo naledi, une nouvelle espèce dont la découverte a déjà fait couler beaucoup d’encre. Des cas de "cohabitation" avaient déjà été identifiés en Europe. Mais ce scénario n’avait jamais été avancé pour l’Afrique.