Publicité
Publicité
leading story

IBanFirst, futur poil à gratter des banques, lève 15 millions d'euros

La fintech belgo-française est discrètement en train de faire bouger les lignes sur le front de l’open banking. Elle clôture sa seconde levée de fonds et vise 100 millions de revenus d’ici cinq ans.