L'accord de coopération sur le contact tracing violerait le RGPD

Comme ses prédécesseurs, l'accord sur le contact tracing signé par les entités fédérées est dénoncé par l'Autorité de protection des données qui n'a pas été consultée. Au delà du contenu potentiellement en infraction du document, de nouveaux conflits d'intérêts apparaissent.