leading story

L'architecte-vedette Rem Koolhaas ne redessinera sans doute pas le Heysel

Le conseil d’administration de NEO II a dû "contre son gré" évincer un des trois candidats en course pour piloter le projet final. L’information a filtré mardi dernier à l’issue du conseil d’administration du projet NEO II visant à construire sur le plateau du Heysel un centre de convention international et un hôtel de standing d’ici 2020. D’une source proche du dossier, il se précise que l’association momentanée réunissant l’entreprise générale BAM, le promoteur Ghelamco et l’architecte Rem Koolhaas a tenté de faire passer au forceps "une méthode de travail qu’elle savait pertinemment déloyale pour en avoir été explicitement prévenue".