L'économie belge s'effondre de 12,2% au deuxième trimestre

Moins mauvaise que prévue, la chute du PIB belge au deuxième trimestre n'en reste pas moins la plus colossale jamais enregistrée.