leading story

L'État d'urgence, un cadre pour poursuivre la purge

Près d’une semaine après le coup d’État avorté, et alors que 60.000 personnes ont été arrêtées ou mises à pied, l’État d’urgence va permettre à Recep Tayyip Erdogan de poursuivre la purge dans le cadre du droit. Le président turc assure qu’il ne s’éloignera "jamais" de la démocratie.