Publicité
Publicité
leading story

L'Europe sur la voie d'une gestion collective de la crise

La décision prise par l’Allemagne de réinstaurer des contrôles à sa frontière avec l’Autriche (ici près de Salzbourg) a brutalement accentué la pression sur les autres États membres de l’Union pour qu’ils s’accordent sur une approche commune de la gestion de la crise des réfugiés.Les ministres de l’Intérieur étaient réunis hier à Bruxelles pour tenter de déterminer le prochain pas à faire. Malgré une forte résistance de certains États membres, l’idée de la Commission européenne de répartir de manière contraignante 120.000 demandeurs d’asile à travers l’Union européenne a été formellement validée par "une très large majorité" de ministres dans les conclusions de la présidence.