L’impact sur les marchés Les bourses asiatiques en net recul

L’annonce de nouveaux décès liés au virus chinois et de sa propagation au-delà des frontières de l’Empire du Milieu a plombé le moral des investisseurs, qui s’inquiètent de plus en plus des possibles conséquences sur l’économie mondiale. "La région du Wuhan est très industrielle", donc le virus, s’il venait à se propager à grande échelle, "est susceptible d’avoir un impact sur la croissance chinoise, et a déjà des conséquences sur un certain nombre de titres liés au luxe et au transport aérien", souligne auprès de l’AFP Daniel Larrouturou, gérant actions chez Dôm Finance. Les bourses asiatiques ont connu une nouvelle séance difficile ce jeudi: l’indice Hang Seng de Hong Kong a reculé de 1,52% et l’indice CSI 300, qui regroupe les plus grosses capitalisations boursières de Shanghai et Shenzhen, a perdu 3,10%. Ce dernier a d’ailleurs effacé tous ses gains depuis le début de l’année. En Europe, les grands indices actions ont également piqué du nez, mais dans une moindre mesure. L’indice paneuropéen Stoxx 600 a lâché 0,71%. J. G.