Publicité
Publicité

La Belgique, pas assez protégée contre les cyberattaques

Se protéger contre une attaque comme celle qui a frappé le réseau public Belnet s’apparente à une course aux armements sans fin. Les soupçons s’orientent vers la Chine.