leading story

La Chine continue à soutenir ses marchés

Les marchés boursiers chinois, en forte baisse pendant la majeure partie de la séance, ont terminé en hausse mercredi après une nouvelle injection de fonds de la banque centrale dans le système financier, la deuxième en deux jours, destinée à prévenir un mouvement de panique des investisseurs. L’indice composite de la Bourse de Shanghai a clôturé sur une hausse de 1,2%, après avoir perdu plus de 5% en matinée. La veille, l’indice avait chuté de plus de 6%, plombé par les déclarations de l’autorité de régulation des marchés financiers chinois selon lesquelles les pouvoirs publics allaient désormais laisser le marché jouer un rôle accru dans la fixation des prix des actions. La banque centrale chinoise a pourtant injecté mardi 120 milliards de yuans (16,95 milliards d’euros) sur les marchés monétaires, la plus importante injection de liquidités depuis la semaine du 9 février. La banque centrale a par ailleurs injecté presque 100 milliards de dollars (90 milliards d’euros), puisés dans ses colossales réserves de changes, dans deux banques structurelles (la China Development Bank et l’Export-Import Bank of China) chargées d’accorder des prêts selon les politiques gouvernementales. Certains analystes soupçonnent toutefois des fonds publics d’avoir joué un rôle dans le rebond des marchés au cours de la dernière heure de transaction mercredi.