Publicité
Publicité

La Défense, nouvel acteur inopiné dans la saga des masques

Pourquoi avoir fait appel maintenant aux services de l'armée pour acheter douze millions de masques en tissu? Et pourquoi pas avant? La réponse n'est pas très claire.