Publicité
Publicité
leading story

La Libye admet avoir perçu des intérêts des fonds gelés en Belgique

Pour la première fois, le fonds souverain Libyan Investment Authority (LIA) a admis avoir reçu les intérêts des fonds gelés sur des comptes en Belgique, a-t-on appris par le biais de la chaîne al Arabiya. À ce stade, et c’est la question que tout le monde se pose, personne ne sait où ces fonds sont allés et à quoi ils ont servi. Tout juste sait-on qu’ils ont été versés sur des comptes au Grand-Duché du Luxembourg, au Bahreïn et à Londres, mais on ne connaît pas les identités des mandataires de ces comptes. La LIA n’a fourni aucune information sur la destination finale de cet argent débloqué alors qu’il était gelé sur des comptes se trouvant chez Euroclear. Mais le fonds souverain a assuré qu’il allait lancer une enquête à ce propos et qu’il informerait les Nations unies des résultats de cette enquête. "La grosse question qui se pose actuellement est de savoir qui a eu accès à ces comptes", nous a déclaré l’avocat Laurent Arnauts qui cherche à récupérer près de 50 millions dus par la Libye à une ASBL du Prince Laurent. "À quoi a servi cet argent? C’est la nébuleuse. Nous voulons y voir clair. Plus que jamais!", a, pour sa part, tweeté le député Georges Gilkinet. N.K.