Publicité
Publicité

La pression ne diminue pas sur le marché immobilier

La hausse du nombre de transactions immobilières et des prix se maintient. Cette surchauffe n'arrange que les vendeurs en manque de liquidités et les courtiers.