leading story

La réforme de l'Isoc s'impose à l'agenda

C’est ce qui s’appelle s’incruster. À la base, le Fédéral n’avait pas l’intention de s’arracher les cheveux sur l’impôt des sociétés (Isoc). L’accord de gouvernement – la bible – n’en pipe mot et vante au contraire les mérites de la sainte stabilité fiscale. Et le tax shift porté par Michel laisse délibérément l’Isoc de côté.