leading story

La sécurité des opérateurs passée au peigne fin

Les critères de signalement d’incidents de sécurité seront bientôt revus pour les opérateurs télécoms. Défaillances techniques et erreurs humaines devront être notifiées dès lors qu’elles atteignent ou dépassent une durée de plus d’une heure pour minimum 25.000 utilisateurs finaux, affectent l’accès aux services d’urgence, touchent des interconnexions avec d’autres opérateurs (belges ou étrangers), ou concernent un élément de réseau considéré comme "critique" pour le fonctionnement de l’infrastructure elle-même ou des services.