leading story

La Sûreté de l'Etat ne pourra plus conserver indéfiniment vos données

La Sûreté de l’Etat est aussi vieille que la Belgique, mais il a fallu attendre 1998 pour que les services secrets disposent de leur législation. La loi sur les services de renseignement et de sûreté détermine les missions respectives attribuées à nos deux services de renseignement: la Sûreté de l’Etat et le service de renseignement militaire (SGRS ou Service Général du Renseignement et de la Sécurité). La loi comprend également un article sur la conservation et la destruction des millions de données personnelles contenues dans les banques de données des services de renseignement. Mais il a fallu un arrêté royal pour fixer la durée effective pendant laquelle les services secrets peuvent conserver ces données et la manière dont elles doivent être détruites si elles ne sont plus nécessaires. Après bientôt 18 ans, cet arrêté est enfin prêt.