Publicité
Publicité

Le 4 mai, jour de relance pour les entreprises

C’est une étape logique dans le déconfinement. S’il faut permettre une reprise d’activité du côté des entreprises, mieux vaut commencer par celles qui ne sont pas en contact avec le consommateur final, le particulier. Le Conseil national de sécurité (CNS) a donc décidé ce vendredi soir que les firmes actives dans le "business-to-business", c’est-à-dire celles qui opèrent d’entreprise à entreprise, pourront reprendre leurs activités à compter du 4 mai, si d’ici là la situation sanitaire le permet.