edito

Le bal des hypocrites

Avec la création d'une Super League privée, les clubs les plus riches font main basse sur le sport le plus populaire au monde. La planète foot ne tourne plus rond.