leading story

Le CSF reporte l'équilibre budgétaire à 2017

Le Conseil supérieur des finances (CSF) a transmis mardi au gouvernement son avis sur le programme de stabilité de la Belgique. Il salue l’année 2013, qui a vu le déficit ramené à 2,6% du PIB. Le CSF laisse cependant en suspens la question de la dette, qui pourrait repasser au-dessus des 100% du PIB si le périmètre de consolidation devait être élargi. La Wallonie, la Flandre et l’État fédéral sont potentiellement concernés par ce nouveau périmétrage. Pour la période 2014-2017, le CSF préconise un léger assouplissement de la trajectoire. Le retour à l’équilibre serait reporté de 2016 à 2017. L’an dernier, la Commission avait déjà accepté un report de 2015 à 2016. Cela doit permettre de dégager des marges pour consolider les bases de l’économie belge et préserver ainsi une croissance durable.