leading story

Le fantôme de Didier Bellens a plané sur l'AG de Belgacom

La saison des assemblées générales a commencé en force avec une session plutôt agitée chez Belgacom. Stefaan De Clerck, le président du conseil d’administration, a fait face à des actionnaires excédés par le scandale autour du licenciement de l’ancien administrateur délégué, Didier Bellens, et l’action en justice qu’il a lancée contre l’opérateur. L’influence et les droits de l’État en tant qu’actionnaire majoritaire ont dominé les débats, certains actionnaires dénonçant un pouvoir excessif, peu compatible avec le statut d’entreprise cotée de Belgacom. [Pour plus d'informations, lire l'article à la section Entreprises]