Publicité
Publicité
leading story

Le juge donne raison aux cheminots d'Infrabel sur le droit de grève

Le gestionnaire d’infrastructure, Infrabel, avait introduit une action judiciaire pour empêcher une occupation de la voie ferrée par les cheminots lors de la grève à la SNCB Logistics du 24 septembre. Le président du tribunal de première instance d’Anvers l’a débouté de sa requête unilatérale.