Publicité
Publicité
leading story

Le parc Maximilien presque complètement démantelé

Le démantèlement du campement du parc Maximilien à Bruxelles a débuté jeudi matin. Une septantaine de tentes ont été enlevées. Seules quatre tentes sont maintenues pour accueillir les réfugiés qui pourraient arriver pendant la nuit ou pour qui aucune famille d’accueil n’a pu être trouvée directement. Quelque 700 familles ont jusqu’ici proposé d’héberger des réfugiés. Un groupe de 100 à 200 sans-papiers présents sur le campement ont cependant prévenu qu’ils ne comptaient pas quitter les lieux. Pour rappel, la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés a annoncé mardi matin qu’elle cesserait ses activités au parc Maximilien car elle "refuse de servir d’alibi à l’inaction des autorités".